Réforme des retraites : une fatalité ?

Réforme des retraites : une fatalité ?

La CFE-CGC dit Non !

Alors que diminuer les droits à la retraite des salariés est le but non avoué du projet gouvernemental, la CFE-CGC est en opposition argumentée à une augmentation de l’âge légal de départ et à un allongement de la durée de cotisation.

 

Pour la CFE-CGC, devoir décaler l’âge légal de départ en retraite de 3 ans, ou de 2 ans en augmentant la durée de cotisation, n’est ni argumenté, ni une fatalité !

Malgré une méthode qui jette le trouble sur la loyauté des concertations menées par le ministère du Travail avec les partenaires sociaux, la CFE-CGC, eu égard aux enjeux d’une telle réforme, reste mobilisée !

 

Retrouvez notre vidéo avec les analyses de Gérard Mardiné, Secrétaire général confédéral, en cliquant sur le visuel ci-dessus.